Avec BOIS-DE-CHAUFFAGE.NET :
1/ Comparez les offres de bois Comparez les offres de bois de chauffage & pellets
2/ Choisissez votre fournisseur Choisissez votre fournisseur
3/ Commandez en direct Commandez en direct
Vous appréciez ce site ? partagez-le :

Fonctionnement et comment choisir un poêle à bois ?

Le critère le plus important est la puissance qui doit correspondre à votre besoin énergétique:
* Trop basse, le poele ne chauffe pas assez ou si vous mettez trop de bois, au mieux il ne pourra pas restituer toute l'énergie (perte de rendement) au pire il sera en sur-chauffe avec risque de sécurité.
* Trop haute, l'appareil tourne alors souvent au ralenti (sauf les 4/5 jours les plus froids de l'année), les conduits s’encrassent et vous gaspillez de l’énergie donc de l’argent. 

Viennent ensuite les notions de performances (rendement qui oscille généralement entre 70 et 80%, propreté…), de budget bien sur et de design (couleurs, taille, style). Si l'appareil peut être positionné à coté d'une arrivée d'air, il est conseillé d'opter pour un poêle avec une arrivée en prise directe, vecteur de confort et d'économies.

A noter que les primes et aides sont assujettis à une installation par le professionnel qui vend l’appareil et à des performances minimales (70% pour le rendement par exemple et peu d'emissions).
Voir l’article AIDES
 

Description et usage



Le poêle  à bois est un appareil de chauffage autonome très répandu : entre 200 000 et 250 000 poêles sont vendus chaque année en France ce qui le met en tête des ventes devant les cheminées.
Le poêle a pour mission d’apporter de la chaleur dans la pièce dans laquelle il se trouve et éventuellement dans les pièces attenantes. Dans ce dernier cas, l’emplacement a son importance car l’objectif sera de faire circuler la chaleur.

On peut aussi attendre d'un poêle des usages spécifiques :
- il peut chauffer toute la maison avec des poeles hydro qui fonctionnent comme des chaudières (on peut aussi canaliser l'air chaud via des conduits spécifiques)
- il peut chauffer des plats  (avec des especes "chauffe-plat voire des petits fours) avant de se transformer en piano de cuisine
- il peut permettre de stocker un peu de bois
- il peut magnifier le spectacle des flammes (avec des vitres 180 degrés, des vitres double ou triple faces, des pieds tournants
- il peut mixer bois et pellets pour assurer une plus grande autonomie
...

Bref les options sont plus nombreuses qu'on ne le pense !
Et les aides proposées (comme Ma Prime Renov') rendent ces appareils accessibles, en particulier aux foyers les plus modestes !

 

Fonctionnement



Le bois est placé dans une chambre de combustion et l’arrivée d’air est optimisée (par exemple avec une arrivée d’air secondaire) afin de permettre une combustion la plus complète possible. 

Quand la combustion est complète, on parle de "double combustion". Lorsque la chaleur du foyer est élevée, le combustible libère des gaz. L'arrivée d'air secondaire permet d'enflammer ces gaz qui libère de la chaleur. On voit ainsi des flammes très "aériennes" flotter dans l'appareil...c'est la magie d'une combustion propre et efficace !

La chaleur produite est ensuite diffusée soit par rayonnement (comme la chaleur du soleil) soit par convection naturelle (mouvement d’air chaud).

 

Choix d'un poele bois



Beaucoup de marques sont présentes sur le marché et elles proposent un grand nombre de modèles que vous retrouverez chez des détaillants spécialisés (moyen / haut de gamme) ou dans les grandes surfaces du bricolage (entrée de gamme).

Pensez tout d'abord à bien définir l'usage que vous visez et la puissance nécessaire.
Avant de choisir un poêle, on choisit aussi un installateur (expert et fiable). Car même le meilleur des poêles fonctionnera mal s'il est mal installé...

Ce n'est pas qu'une affaire de bon fonctionnement, c'est aussi une question de sécurité !

 

Pour plus de détails, visitez le site Poelesabois.com que nous éditons.

Intéressé ? VOUS POUVEZ FAIRE UNE DEMANDE DE DEVIS ICI